Archives de Catégorie: Patrons gratuits / Free Patterns

Une gigoteuse faite maison (de préma, 0 à 36 mois et taille poupée) – Tuto et patrons gratuits

Donc dans le billet précédent je vous ai montré mes deux gigoteuses récemment faites et je vous promettais le patron et le tuto, le voici !

La gigoteuse (ou turbulette c’est pareil) que je vous propose de faire ressemble à ça :
gigoteuse-flat-drawing

Pour le patron en taille préma, cliquez ici : A4 Gigoteuse taille préma

Pour le patron en taille 0-3mois, cliquez ici : A4 Gigoteuse taille 0-3mois

Pour le patron en taille poupée (fait pour un poupon Corolle de 30cm mais une poupée un peu plus grande pourra également l’utiliser) : A4 Gigoteuse taille poupée

Pour les patrons en taille  0-6mois, 12-18 mois et 24-36 mois : L’avant est téléchargeable Ici et le dos Ici

Et quand votre gigoteuse est terminée n’hésitez pas à venir la montrer sur la page Facebook.

JE N’ENVOIE PLUS LE PATRON PAR MAIL (et je je ne fais pas d’exceptions…), VOUS ETES BEAUCOUP TROP NOMBREUSES A ME LE DEMANDER 😦

JE N’AI MALHEUREUSEMENT PLUS LE TEMPS DE FAIRE LE SAV POUR CE PATRON (mais fouillez les commentaires, il y a pleins de supers infos)

Allez  en route pour le tuto !

D’abord un petit truc pratique, pour la taille 1 : 0-6 mois je n’imprime que les 12 premières pages de chaque doc, pour la taille 2 : 12-18 mois les 15 premières pages et la dernière taille 3 : 2-3 ans les 18 pages, soient toutes les pages.

J’IMPRIME SUR FEUILLES A4, SANS MARGE D’IMPRESSION ET À TAILLE RÉÈLLE.

Ensuite je m’arme de patience et je scotche mon puzzle ensemble sur trois colonnes (oui vous en avez pour un moment, mais une fois que c’est fait c’est fait !). Pour la plus grande des trois tailles, je vous invite à utiliser l’encolure de la taille 2, finalement elle est largement suffisante pour les plus grands aussi 🙂

La ligne intérieure du patron correspond à là où l’on coud, la ligne extérieure, là où l’on coupe tissus et patrons ( (les marges de couture sont donc comprises dans ces patrons).

Pour les fournitures, il vous faut :

– 40cm pour la taille poupon, 50cm pour la taille préma, 60cm pour la taille 0-3mois, 80cm pour la taille 0-6mois,  160cm pour la taille 12-18 mois,  210cm pour la taille 24-36mois d’un tissu (coton, polyester, pilou, polaire…) de 110cm de large pour l’extérieur de la gigoteuse, attention de bien prendre un tissu qui n’a pas de sens pour pouvoir positionner vos deux morceaux têtes bêches (ce n’est pas indispensable pour les tailles jusqu’au 6mois).

– 40cm pour la taille poupon, 50cm pour la taille préma, 60cm pour la taille 0-3mois, 80cm pour la taille 0-6mois,  160cm pour la taille 12-18 mois,  210cm pour la taille 24-36mois de doublure (moi j’opte pour du 100% coton pour ne pas que ça le gêne) pour l’intérieur de la gigoteuse

– 40cm pour la taille poupon, 50cm pour la taille préma, 60cm pour la taille 0-3mois, 80cm pour la taille 0-6mois,  160cm pour la taille 12-18 mois,  210cm pour la taille 24-36mois, moins si c’est dans une largeur supérieure à 110cm de molleton (feuille de ouate)

– un zip de 30cm pour la taille poupon, un zip de 46cm pour la taille préma , 56cm pour la taille 0-3 mois, 70cm pour la taille 0-6mois, 90cm pour la taille 12-18mois, 110cm pour la taille 24-36mois

– 2 boutons ou 2 grosses pressions

Pour la découpe, je trace et découpe :

– 1 avant et 1 dos dans le tissu de l’extérieur de la gigoteuse

– 1 avant et 1 dos que je trace à l’envers du patron dans le tissu de la doublure et dans la feuille de molleton

Et c’est parti pour la construction :

– Je commence par fixer les deux morceaux de molletons au tissu extérieur de la gigoteuse, envers contre envers (dou coup vous voyez l’endroit du tissu !). Pour cela, vous pouvez, soit faire un point droit sur le bord tout autour, soit un point zigzag, soit surfiler.

– Ensuite je pose mon zip, je l’ouvre donc et l’épingle à 2cm du bord du tissu  extérieur de la gigoteuse (le côté ou le zip est posé a une marge de couture plus importante !), les dents doivent être tournées dans le sens opposé au bord du tissu. Pour être sûr que le zip est bien positionné, essayer de visualiser comment il se ferme tel qu’il est posé.

tuto gigoteuse 105

Je change de pied et prend celui destiné aux fermetures éclairs et pique tout du long, en longeant les dents du zip. Je m’arrête tout en bas là où l’attache se trouve, un peu avant le décroché du tissu.

tuto gigoteuse 112

Je reproduis la même chose mais à l’envers avec l’autre côté du zip sur l’autre morceau de la gigoteuse.(encore une fois pour être sûr qu’il soit bien positionné, pensez à visualiser si il peut se fermer tel que vous l’avez mis).

tuto gigoteuse 113

— Que vous posiez la partie du zip qui va sur le dos ou le devant en premier ne change rien du tout.–

Ensuite je ferme le zip (attention à ne pas faire sortir l’attache de ses dents !!). Je garde la gigoteuse sur son envers, endroit contre endroit (je vois donc le molleton), j’épingle l’arrondi de l’avant et du dos ensemble tout autour.

Je commence ma couture 3cm avant la fin du zip (ou du décroché), pique à 2cm du bord sur ces 3cm et ensuite à 1 cm du bord (à partir du décroché) tout le reste de l’arrondi et remonte jusque l’emmanchure.

tuto-gigoteuse-117

tuto gigoteuse 116

La partie « sac » de votre gigoteuse est désormais terminée.

Si je retourne le bas du zip donne ça :

tuto gigoteuse 122

Je couds le bas de la doublure (la partie « sac »), à 1cm du bord également, en partant du côté ou la marge de couture est la plus petite et en finissant 3cm après le décroché, à partir du décroché je couds à 2cm du bord (sur 3cm donc), comme vous l’avez fait pour la partie extérieure.
(cf photo ci dessus)

J’ouvre le zip et positionne la doublure endroit contre endroit par dessus le tissu extérieur.

tuto gigoteuse 120

Lorsque j’épingle la doublure sur l’un des deux côtés du zip, je marque à la craie deux traits à 30cm l’un de l’autre sur la partie droite du zip (avant l’arrondi quoi), vous ne piquerez pas cette partie là, cette ouverture vous permettra de retourner la gigoteuse sur son endroit par la suite.

tuto-gigoteuse-118

A part cette ouverture, je couds tout autour à 1cm du bord.

La jointure doublure tissu du bas (au niveau du zip) doit donné ceci :

tuto gigoteuse 121

Une fois le tissu extérieur et la doublure assemblés, je coupe tous les angles et « rabote » les arrondis aux ciseaux :

tuto gigoteuse 104

tuto gigoteuse 102

Je fais des entailles dans le col et dans les emmanchures :

tuto gigoteuse 103

Puis je retourne en faisant bien attention de bien sortir les angles et arrondis.

Le bas de la doublure doit ressembler à ça (au niveau du zip) :

tuto gigoteuse 123

Je sors mon fer à repasser et presse la doublure tout du long du zip tout en épinglant pour qu’elle soit bien uniforme et linéaire. Arrivé à l’ouverture, je replie la doublure non cousue pour qu’elle donne suite au reste de la couture et de même, je repasse puis épingle :

tuto gigoteuse 110

Je surpique ensuite à 5mm du bord du zip tout du long, en partant de l’emmanchure jusqu’au bas de la gigoteuse.

tuto gigoteuse 111

Il ne vous reste plus qu’à faire une boutonniere sur les bretelles du dos et mettre deux jolis boutons sur celles de l’avant ou bien encore poser des pressions (à la pince ou en les cousant).

Vous devez obtenir quelque chose qui ressemble à ça (en mieux repassée, celle-ci sort de la machine à laver !)

gigoteuse basique01

Et avec des pressions posées à la pince ça donne ceci (pour celles qui suivent le blog, vous l’avez déjà vue celle-ci !) :

gigoteuse

Et puis comme d’habitude je vous rappelle que ce patron/tuto est destiné à un usage personnel uniquement et qu’il est strictement interdit de le diffuser, reproduire, etc sans mon accord préalable écrit.
Si vous souhaitez vendre des gigoteuses faîtes de vos petites mains, dîtes le moi par email (perlipo@gmail.com), je réfléchirai à une solution à ce moment là !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Faire un baise en ville – Le tuto de la sacoche ! (patron gratuit)

Allez c’est parti ! Je vous avais promis de vous mettre en ligne le tuto du baise en ville, le voici !Niveau : Début/Intermédiaire –> Il faut être rigoureux, mais il n’y a pas de réelle difficulté

Alors il vous faut :

Le Patron

60cm d’un tissu assez solide (jean, toile, cuir…), idéalement dans une grande largeur, 1m.60, mais sinon prévoyez 70cm (vous serez large) dans un tissu qui est en 1m20 de large

50 cm d’un tissu plus léger (cotonnade…) pour faire la doublure

35 cm de toile thermocollante (optionnel)

Pour fermer le sac, des pressions, des boutons, du scratch… ?

Une fois le patron découpé et assemblé, tracer les differentes pièces sur la toile et sa doublure (si vous souhaitez entoiler votre tissu épais tracer également les pièces : 2 côtés, 1 sacoche puis entoilez les au fer à repasser).

Prenez soin de bien reporter les marques présentes sur le patron, sur votre tissu, elles vous serviront de repères dans le montage :

Tuto baise en ville

Une fois les pièces découpées, je couds la poignée. Pour se faire, je la plie dans le sens de la largeur, endroit contre endroit et je pique tout du long à 1cm du bord.
Je procède de la même manière pour la sangle.
Une fois ces deux pièces cousues, je retourne la sangle sur toute sa longueur (vous pouvez vous aider d’une aiguille à tricoter par exemple et armez vous de patience !). Je repasse ensuite la sangle en me servant de la couture pour en faire un des bords (la couture est donc discrète et sur le côté) :
Tuto baise en ville
Personnellement je n’ai pas fait d’ourlet et ai conservé le bord du tissu tel quel. Néanmoins si vous le souhaitez vous pourrez faire un ourlet par la suite, je vous invite à attendre la fin du sac pour connaître la longueur désirée de la sangle.

Ensuite je prend la poignée et fais en sorte d’ouvrir la couture et de la positionner au milieu du tube. Je repasse avec insistance par dessus pour qu’elle prenne le pli :
Tuto baise en ville
Puis je la retourne sur son endroit. Je rentre chacune des extrémités de la poignées sur 1cm, repasse puis surpique à 5mm de chaque bord pour fixer le tout :
Tuto baise en ville

Ensuite je prends la pièce principale de la sacoche et ses deux côtés (dans le tissu solide). Je positionne l’un des côtés, endroit contre endroit et épingle en commençant par le haut jusque 1cm du bas de la pièce côté (vous pouvez faire un point au crayon textile pour plus de précision), cela doit correspondre à la 1ère marque que vous avez faite sur votre tissu.
Tuto baise en ville
Je commence à coudre en démarrant à 1cm du bord du haut de la sacoche, je couds à 1cm du bord et m’arrête 1cm avant le bas de la pièce côté.
Tuto baise en ville
Je lève le pied de ma machine, l’aiguille plantée dans le tissu (sur le point que vous avez fait au crayon), pivote la pièce côté pour qu’elle suive le reste de la pièce principale,
Tuto baise en ville
je reprends ma couture et m’arrête de nouveau à 1cm du bas de la pièce côté (son fond), cela doit correspondre à la 2ème marque que vous avez notée sur votre pièce principale de la sacoche.
Je pivote de nouveau (toujours en gardant l’aiguille plantée dans le tissu),
Tuto baise en ville
ce coup-ci j’épingle le reste de la pièce côté en prenant soin de faire correspondre le haut de la pièce coté avec la marque, en fait le haut de la pièce côté doit dépasser de 1cm par rapport à la marque vous avez faite en traçant le patron. Une fois épinglée, je continue ma couture à 1cm du bord du tissu et m’arrête 1cm avant la fin de la pièce côté.
Tuto baise en ville
Avec mes ciseaux je fais une entaille dans l’angle comme ceci :
Tuto baise en ville

Je reproduis la même chose pour le deuxième côté du sac.

Ensuite j’épingle en repliant le haut des côtés du sac sur 1cm (comme si il y avait un ourlet, ça doit correspondre aux marques notées) et je positionne la poignée à 2.5cm du bord en prenant soin de la mettre au milieu des marques que vous aviez notées sur le tissu :
Tuto baise en ville
Vous pouvez simplement la surpiquer de chaque côté en faisant une couture à 1cm du bord, ou, pour plus de solidité, coudre un carré avec une croix à l’intérieur (cf méthode pour la sangle, en fin de tuto).

Si vous souhaitez mettre un appliqué sur votre sac, c’est le moment ou jamais, ici j’y ai mis de simples cercles :
Tuto baise en ville

Je prends ensuite la pièce qui correspond à la poche intérieure du sac. Je la repasse pour plier deux fois les bords sur eux-mêmes tout autour :
Tuto baise en ville
Je surpique tout autour à 3mm du bord. Vous pouvez aussi tout simplement surfiler ou faire un point zigzag et faire un ourlet simple tout autour à 5mm du bord. L’ourlet au total doit faire 1cm (qu’il soit plié deux fois sur lui même ou une seule fois.

Je positionne la poche sur le grand morceau de la sacoche (la doublure) à 6cm du haut.
Je surpique les deux côtés et le bas de la poche.
Tuto baise en ville
(pour les plus entrainées, ne surpiquez pas au préalable la poche tout autour, faites juste le haut et positionnez la directement sur la sacoche, surpiquez les côtés et le bas une fois sur la sacoche uniquement).

Ensuite je procède de la même manière que pour le tissu solide pour monter les deux côtés de la doublure.

Enfin je positionne la doublure sur le tissu, endroit contre endroit et épingle l’avant de la sacoche, ses côtés et l’avant (je laisse la sacoche sur son envers et mets la doublure à l’intérieur) :
Tuto baise en ville
Tuto baise en ville

Je couds à 1cm du bord tout autour en faisant particulièrement attention aux jointure du rabat/côtés. Je laisse une ouverture d’environ 15cm sur l’avant du sac de manière à pouvoir le retourner ensuite.

Je coupe l’excès de tissu au niveau de l’arrondi :
Tuto baise en ville

Je retourne le sac sur son endroit en utilisant l’ouverture non cousue :
Tuto baise en ville
Je repasse tout autour et porte un soin particulier sur la partie non cousue utilisée pour retourner le sac, je rentre 1cm et par cette occasion unifie l’ourlet. Je surpique tout autour à 3mm du bord environ.

Si vous souhaitez une sangle fixe mesurez la longueur désirée et reportez la sur la sangle. Faites un ourlet ou non (en procédant de la même manière que pour la poignée, repliant 1cm à l’intérieur, repassant et surpiquant à 5mm du bord). Tracez un carré puis une croix à l’intérieur au crayon textile :
Tuto baise en ville

Positionnez la sangle au milieu du côté du sac, épinglez la puis suivez votre croix en la surpiquant (utilisez un point serré pour que ce soit plus solide).
Tuto baise en ville

Si vous souhaitez une sangle réglable coupez là, faites un ourlet et mettez y un anneau, des pressions…
Tuto baise en ville

J’ai choisi de mettre des pressions pour fermer le sac et régler la sangle, vous pouvez aussi coudre un scratch, faire une boutonnière, mettre des pression cousues…
Baise en ville

Ma sacoche n’étant pas entoilée et donc plus « molle », je l’ai repassé à plat pour lui donner un peu plus de structure (ça reste léger et assez temporaire hein…)
Tuto baise en ville
Tuto baise en ville

Voilà j’espère que tout est assez clair ! N’hésitez pas à me montrer vos créations en mettant un commentaire avec un lien ou postant votre photo sur la page Facebook…

Bonne couture (et n’hésitez pas à me signaler un oubli, une erreur…).

 

(Il va de soi, que ce tuto/patron est pour un usage personnel et qu’il est interdit de le diffuser/publier sans mon accord préalable.)

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Un porte-bébé maison – Tuto pour faire un Meï-Taï

Ce n’est une surprise pour personne je suis accro au portage. A la maison on a deux écharpes jeportemonbébé (une courte, une longue), un Boba 3G (porte bébé physiologique), un sling Néobulle, je viens de commander une écharpe sergé Didymos et donc vous vous doutez bien je voulais tester un meï-taï, mais oui vous savez le porte-bébé chinois ! Il se trouve que perso le Boba je suis pas très fan (l’habitude de porter coller/serrer en écharpe quoi), le sling ne permet de porter que ponctuellement et l’écharpe c’est pas toujours pratique quand on est de sortie (ben oui monsieur refuse d’être porté sur le ventre et les noeuds sur le dos c’est un peu plus la cascade pour les faire dehors). Bref tout ça pour dire que faute de budget pour acheter et Didymos et Meï-Taï, suite à quelques conversations et échanges de liens sur Facebook, je me suis lancée.

Etant frileuse sur le sujet, la sécurité tout ça tout ça, j’ai lu pas mal de blogs et voici ceux qui m’ont servis pour en arriver là :

http://www.sleepingbaby.net/jan/Baby/asian.html

http://www.grumblesandgrunts.com/2010/10/how-to-sew-mei-tai-baby-carrier.html

J’ai basé les proportions de mon meï-taï sur notre boba et ça marche plutôt bien pour nous. La capuche est aussi très fortement inspirée de celle du boba que l’on trouve très pratique quand bébé pique un roupillon (surtout dans le dos où on peut pas tenir sa tête).

En revanche ni la poche ni la capuche ne sont des indispensables…

Bon puis je passe aux choses sérieuses…

Le tuto !

Niveau : Intermédiaire / Avancé (pas de technique mais beaucoup de rigueur, c’est pour porter bébé !)

Il vous faut :

Une bonne machine à coudre (où on peut régler la longueur des points idéalement)

1.50m d’un tissu solide (ameublement, toile, sergé, jean…)

50cm d’un tissu plus fantaisi (facultatif)

2 carrés de 33x33cm de molleton

Du fil à coudre d’excellente qualité (ici on a utilisé Gütermann)

Beaucoup de patience

Le patron est le suivant :

(vous pouvez soit tracer directement sur le tissu soit le tracer avant, l’échelle utilisée ici est 1/10ème)

–> Clique pour voir en plus grand
patron-meï-taï

La répartition des différentes pièces a été faites comme ceci sur les deux tissus :
repartition-tissu-meï-taï

Une fois les morceaux découpés, j’ai commencé par tous les « accessoires« , soit l’appliqué que vous pouvez télécharger ici (merci de ne pas l’utiliser pour d’autres fins que personnelles)
Meï-TaÏ Instructions

Et puis faire les coutures tout autour de la poche, pour ça j’ai d’abord repassé les côtés et ensuite surpiqué en faisant des coutures doubles (désolée je ne connais pas le terme, en gros je plie deux fois le tissu, il n’y pas de bords bruts apparents), l’ourlet au total (en comptant les deux plis), prend 1cm du tissu.

Meï-TaÏ Instructions
Vous pouvez tout à fait faire un ourlet simple en pliant qu’une fois et surfilant le bord du tissu.Je procède de la même manière pour les quatre côtés de la poche. Ensuite je fais pareil avec le haut et le bas de la capuche. Pour les côtés de la capuche en revanche le deuxième pli est plus grand, il faut qu’au total, l’ourlet fasse 2cm. Je couds tout au bord de la partie pliée pour laisser un tube où je pourrai glisser mon élastique ensuite.
Meï-TaÏ Instructions
Meï-TaÏ Instructions
Une fois ces deux côtés faits, voici le moment de glisser les élastiques dans les tubes (j’attache une épingle à nourrice au bout de l’élastique pour mieux le sentir le long du tube). Pour fixer le début de l’elastique je pique en zigzag serré en haut de la capuche. Je procède de la même manière de l’autre côté. Avant de resserrer l’élastique, je couds les deux rectangles qui serviront de lien pour attacher la capuche aux épaules.
Pour ça je plie tout simplement le rectangle dans le sens de la largeur et pique à 1cm du bord le tissu endroit sur endroit en prenant soin de laisser un côté (bout) ouvert. Je retourne le tout, repasse pour aplatir la couture, rentre 1cm sur le bout que je n’ai pas cousu, repasse pour marquer cette future couture et pique par dessus. Vous obtenez donc deux rectangles longs qui vont pouvoir être cousus de part et d’autre de la capuche avec une couture simple :
Meï-TaÏ Instructions
Vous pouvez désormais tirer sur l’élastique, pour que la capuche soit bien resserrée. Fixer l’élastique par une couture zigzag serrée en bas comme vous l’avez fait en haut.
Meï-TaÏ Instructions

Votre poche et capuche sont faites, on va pouvoir passer au porte-bébé en lui même…

Je commence par coudre les 4 bretelles, de façon très simple, je les plie dans le sens de la largeur, endroit contre endroit et je pique à 1cm du bord avec un point pas trop large (1.5-2) en laissant un côté libre. Je coupe l’angle du côté qui a été cousu, je retourne et repasse pour aplatir la bretelle. Je procède de la même manière pour les quatre bretelles.
Ensuite je prends mes deux morceaux de molleton. Je les plie chacun en trois dans le sens de la largeur.
Meï-TaÏ Instructions
Je fixe ce pliage en piquant tout autour :
Meï-TaÏ Instructions
Viens le moment de les insérer dans les bretelles des épaules (les plus longues), je pousse le rembourrage pour qu’il débute à 12cm du bord de la bretelle.
Une fois les deux rembourrages faits et symétrique, je les bloque par une couture en travers des bretelles au début et à la fin du rembourrage. Je couds également une ligne au milieu de la bretelle/rembourrage (cela évitera que le molleton ne bouge si vous lavez le meï-taï par la suite).
Meï-TaÏ Instructions

Bon et puis maintenant on passe aux choses sérieuses. Il faut attacher les bretelles au dos du porte bébé, pour le bas, je positionne les deux bretelles à 2cm et de façon parallèle au bas du porte bébé,je laisse dépasser environ 10cm vers le milieu du dos. j’épingle.
Meï-TaÏ Instructions
Ensuite je trace une croix sur la bretelle comme ceci :
Meï-TaÏ Instructions
Je règle ma machine sur un point très serré (ici 1) et je couds la croix, je l’ai cousu deux fois ici et j’ai fait des traits en point bourdon de part et d’autre de la croix. Attention ces coutures sont celles qui porteront votre bébé, ne les bâclez pas !
Une fois les deux coutures du bas faites je positionne mes bretelles du haut à un angle de 45° (l’angle est une question de préférence, j’ai commencé avec 45, ça marche plutôt bien !), j’épingle de nouveau et fais en sorte de bien laisser 2cm sur le côté avant de dessiner ma croix. Je procède de même qu’avec les coutures des bretelles du bas en surpiquant la croix de façon très précise et propre.

EDIT : Après tests Mr Perlip’ et moi-même en concluons que les bretelles à 45° sont adaptées pour des morphologies plus larges (sur nous bébé n’est pas suffisamment plaqué et du coup le poids est mal réparti, des bretelles avec un angle plus resserré vers le milieu haut fonctionneraient mieux (ex angle à 90 par rapport à celles du bas). Je vais faire une modif sur ce meï-taï mais surtout par la suite j’en referais un avec des bretelles à 90°. 
Meï-TaÏ Instructions

Edit d’après tests : Du coup après bidouillage nos bretelles sont posées à angle droit du haut du porte bébé, pour des petites carrures comme nous c’est parfait. On a chacun porté bébé quelques heures, grand confort !

Pour que ce soit plus simple vous pouvez rouler les bretelles et les attacher avec des elastiques, comme ça elles ne seront pas sans arrêt dans votre chemin.

Ensuite je positionne la poche sur le carré du dos restant. Je la surpique, ses deux côtés et le bas. Je prends ce carré et le pose endroit contre endroit avec le carré sur lequel j’ai cousu les bretelles. J’épingle le tout et couds à 1cm du bord, le haut et les côtés, en prenant soin de ne pas coudre là où il y a les bretelle. Je laisse le bas ouvert.
Meï-TaÏ Instructions
Je retourne l’ouvrage.
Et repasse là où il y a les bretelles pour former un pli de 1cm (ça doit donner suite à la couture que vous venez de faire). J’épingle le dessus et dessous en prenant soin que les deux soit face à face et je ferme cette ouverture en surpiquant.
Si comme moi vous êtes une grande trouillarde, vous pouvez consolider le tout avec un point zigzag par dessus (je ne l’ai fait que pour la ceinture du bas).
Meï-TaÏ Instructions

Meï-TaÏ Instructions
Enfin il ne vous reste plus qu’à presser le bas du meï-taï pour marquer votre ourlet de 1cm, épingler et surpiquer. Voilà !
Meï-TaÏ Instructions

J’ai enfin posé des pressions à l’aide d’une pince, mais vous pouvez aussi en coudre, mettre du scratch…

En image ça donne ça :
Meitai01

Meitai02

L’autre partie de la pression qui s’attache à la lanière de la capuche est posée sur la bretelle du haut du meï-taï.

Vous pouvez également voir que pour obtenir un angle à 90 j’ai retourné les bretelles vers l’intérieur du meï-taï et je les ai fixées, ça marche !

Meitai03

Vous pouvez porter devant :
Meï-Taï
et derrière :
Meï-Taï

Et avec la capuche (semi attachée) ça donne ça !
Meitai04

Les bretelles de devant sont suffisament longues pour que vous puissiez faire une croix sous les fesses de bébé quand il est sur le dos, mais si vous souhaitez faire un nouage plus simple vous pouvez les réduire un peu. D’ailleurs les bretelles sont à estimer en fonction de votre gabarit, peut être vous voudrez les réduire ou les agrandir.

Il va de soi que ce patron n’est à utiliser que pour un usage personnel, et qu’il est interdit de le diffuser, reproduire etc sans mon autorisation. Je n’insiste pas non plus sur le fait que c’est pour porter bébé, il faut donc être très rigoureux quant aux coutures…

Tagué , , , , , , , ,

Un gros coussin Totoro ! A big Totoro cushion ! – Free pattern

Allez ça faisait longtemps un petit tuto pour bien commencer cette semaine !
Hier soir j’ai fait un gros coussin pour être plus à l’aise lors des tétées dans le rocking chair et je craque tellement dessus que je me dois de le partager avec vous…

Il vous faut :

Le Patron
70 cm de tissu gris tout doux (nous on pris une polaire doudou)
10 cm de cotonnade blanche
5 cm de cotonnade noire
10 cm de toile thermocollante
1 sac de ouate

Ensuite on coupe :
2 fonds de coussin dans le tissu gris
2 paupières dans le tissu gris
2 yeux dans le tissu blanc
2 yeux dans le tissu noir
1 nez dans le tissu noir
et dans la toile thermocollante : les 2 yeux blancs, les deux yeux noirs et le nez (attention à bien tracer le nez à l’envers !!)

On prend son fer à repasser et applique la toile termocollante derrière les yeux et le nez.

Ensuite on sort sa machine à coudre et on commence les yeux.
D’abord on coud tout près du bord les ronds noirs sur leurs fonds blancs. Ensuite on repasse tout autour au point de bourdon (ou bien avec un zigzag si le bourdon vous fait peur).
On peut ensuite positionner les yeux sur la face du coussin et de la même manière qu’avec le noir des yeux, on coud tout autour près du bord de l’oeil blanc, puis on repasse autour au point de bourdon.
Je procède de la même façon pour le nez.
Pour les paupières, je fais un ourlet de 1 cm dans le bas (je couds à 0.5cm du bord du coup, pour que ma couture soit au milieu), je repasse les deux paupières (attention à ce que le fer ne soit pas trop chaud si c’est de la polaire !) et je les applique par dessus les yeux avec un point zigzag. Je laisse le bas de la paupière ouverte (là où j’ai fait l’ourlet).

Vient enfin le moment de placer le deuxième morceau du coussin par dessus, endroit contre endroit et de coudre tout autour à 1cm du bord. Je laisse une ouverture en bas qui me permettra de pouvoir retourner le coussin et le bourrer de ouate. Je sors ma petite aiguille et ferme l’ouverture à la main. Voilà !

coussintotoro001

coussintotoro002

It has been a while since I posted a tutorial so here is one to start off the week !
Last night I made a big cushion and I couldn’t resist to share it with you…

You will need :

The Pattern
70 cm of grey fabric (I have used some very soft fleece)
10 cm of white cotton
5 cm of black cotton
10 cm of fusing material
1 bag of foam

Then we cut :
2 cushion shapes in the grey fabric
2 eyelids in the grey fabric
2 eyes in the white fabric
2 eyes in the black fabric
1 nose in the black fabric
and in the fusing fabric : the 2 white eyes, the 2 black eyes and the nose (beware of cutting the nose the other way round in the fusible !!)

You grab your iron and stick the fusing parts to their matching parts (eyes and noze).

Then you will need your sewing machine to stitch down the black of the eyes onto the white. First topstitch all round and then applique them using a very close zigzag stitch. Do it the same way for the second eye.
Place the two white eyes on the cushion shape and topstitch the white eyes down before appliqué them using the close zigzag.
Use the same method to sew the nose down.
For the eyelids, I do a hemline at the bottom of them, folding in 1cm and topstitching at 0.5cm from the edge (the stitches should be in the middle of the folding this way). I then press them (beware your iron is not too hot if you use fleece) to make them flat and stitch them down on top of the eyes using a normal zigzag stitch. I only sew the round part of the eyelid, leaving the hemling free (like it would be in real life).

You can then put the second shape of the cushion on top of the first one, right side against right side. And then stitch all around at 1cm from the edge. Leave a hole at the bottom of the Totoro to be able to turn it around and fill it with foam. When all filled up, handstitch the bottom. Voilà !

Tagué , , , , , , , , , ,

Création d’un Bat’Mobile !

Donc voilà quelques temps que je ne suis pas passée sur ce blog, il faut dire qu’Héliodore a profité de toutes les joies d’être un nouveau né et il n’a été épargné ni par les coliques ni par les remontées acides. Bref le petit loulou a beaucoup souffert et de notre côté on a dû user de tous les moyens pour le calmer et le soulager. Enfin bon un bon traitement et quelques semaines plus tard, Héliodore est de nouveau un ange et on profite pleinement de nos journées !

Depuis aujourd’hui, monsieur fait la sièste dans son grand lit et pour célébrer ça, je lui ai confectionné un Bat’Mobile. Oui, oui, je sais, je suis obsédée par les chauves-souris mais je n’y peux rien, je les trouve chouette et puis j’avoue juste le jeu de mots me faisait rire. Héliodore a donc de la compagnie dans sa chambre et voici dans les grandes lignes comment j’ai procédé. Pour le patron il vous suffit de m’envoyer un email à perlipo@gmail.com.

Matériel :

– 5 morceaux de tissus de 20cm de hauteur (j’ai utilisé 4 morceaux de pilou et un de coton ordinaire)

– 5 morceaux de rubans fins (environ 20cm de chaque)

– de la ouate pour rembourrer

– de la peinture pour tissu (pour dessiner les yeux, la bouche et les dents)

– de la cordelette pour attacher les chauves-souris et la lune aux rubans

– une structure de mobile (soit vous la fabriquez vous-même soit vous achetez un mobile d’occas -pas cher- sur la baie pour réutiliser la structure et la boite musicale -ce que j’ai fait-)

Ensuite j’ai sorti mes ciseaux, ma craie, mon fil et mon aiguille et j’ai :

– couper les morceaux pour faire les chauves-souris, soit deux corps et quatres oreilles par chauve-souris, j’ai coupé les morceaux pour quatre chauve-souris.

– couper deux fois la lune, à l’endroit et à l’envers du patron

– couper 5 morceaux de cordelette de 6cm environ

– a l’aide d’un pinceau et de peinture sur tissu fixable à l’aide du fer à repasser, peindre les yeux, la bouche et les petites dents de la chauve souris

– J’ai ensuite monté chaque chauve-souris une par une, en commençant par les oreilles, cousues endroit sur endroit à 4mm du bord, j’ai coupé la pointe une fois cousues et ensuite j’ai retourné les deux morceaux cousues de sorte à faire apparaître une oreille finie. J’ai recommencé les opérations pour effectuer la seconde oreille. Ensuite j’ai fixé les oreilles sur le haut de la tête de la chauve-souris, sur l’endroit du tissu, le haut de l’oreille vers le bas du corps et le bas de l’oreille bord à bord avec le haut de la tête de la chauve-souris. Au milieu j’ai fixé la cordelette coupée pliée en deux dans le même sens que les oreilles (cf explications du patron). J’ai ensuite superposé le dos de la chauve souris sur l’avant, endroit contre endroit et en commençant par le bas de la chauve-souris, j’ai cousu tout autour à 4mm du bord, m’arrêtant avant d’avoir fait le tour, laissant suffisamment d’espace pour pouvoir retourner la chauve-souris et la fourrer. Pour garder les ailes plates, j’ai surpiqué à la main le corps, soulignant ainsi la limite corps/ailes, à l’aide d’une grosse aiguille et d’un fil de coton jaune. Une fois remplie de ouate j’ai refermé le corps minutieusement à l’aiguille.

J’ai reproduit quatre fois ces manips pour les quatre chauve-souris.

J’ai enfin coupé deux lunes, j’y ai fixé le morceau de cordelette pliée en deux et j’ai cousu endroit contre endroit les deux morceaux tout en laissant encore une fois une partie libre de manière à pouvoir la retourner et la rembourrer. Je l’ai ensuite refermée à la main.

A partir de là il suffit d’accrocher chaque élément à l’aide d’un petit ruban au mobile, et voilà le tour est joué. Héliodore en est très fan en tous cas, à défaut de s’endormir dans son grand lit il les observe longuement et entame de longues conversations avec elles !

Voilà quelques photos :
Batmobile03

Batmobile02

Batmobile01

Tagué , , , , , , , , , , ,

Un mini plaid pour chat / A small cat plaid (free tutorial)

Donc je vous le disais hier, nous avons réorganisé l’appartement ce weekend et du coup un certain nombre de choses ont bougés chez nous… Notamment le QG de notre chat Cosmopat… Fort heureusement en cette période de fêtes de noël, Cosmopat n’est jamais très loin du sapin qui se trouve dans le salon, délaissant son coussin qui se trouvait dans l’atelier. Ayant récemment découvert les joies de la polaire en s’appropriant mon plaid que j’avais laissé trainer sur le canapé, j’ai décidé de lui confectionner un protège coussin facilement nettoyable et bien chaud juste pour elle. Il n’était même pas assemblé que déjà elle faisait un petit somme dessus, bref un véritable succès !

Voilà à quoi il ressemble :

plaid chat01

Tuto rapido :

Pour le faire, je ne me suis pas cassée la tête, j’ai coupé un rectangle de 45×85,5cm dans de la polaire prune. J’ai dessiné à mains levées et à la craie une tête de chat sur la polaire noire, j’ai retracé et découpé les paupières dans cette même polaire, j’ai utilisé un coton imprimé pour les oreilles et le nez et un pilou blanc pour le fond des yeux. J’ai assemblé les yeux et nez en appliqué au point de bourdon sur la tête de chat que j’ai elle-même appliquée sur le rectangle prune ensuite. En retournant le rectangle plié en deux face contre face, j’ai fait une couture à 1,5cm du bord tout autour en laissant néanmoins une ouverture suffisament grande pour retourner le rectangle sur son endroit. Une fois retourné, j’ai surpiqué mon carré/coussin plat à 5mm du bord avec un point très long en prenant soin de bien fermer la partie non cousue utilisée pour retourner le carré. J’ai terminé par dessiner une petite bouche avec une peinture pour tissu rose brillante en tube. Voilà c’est tout simple et ça a dû me prendre un peu moins de 3h pour faire le tout !

✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄

I was telling you yesterday that we reorganized the flat last weekend and therefore a number of things have moved at home. One of them is the headquarter of our cat Cosmopat… Luckily for us, and her, in this christmas time of the year, Cosmopat is never far from our christmas tree which is in the living room. She is therefore not as interested in her beloved cushion that used to be in the workshop room. Since she recently discovered the fleece comfort and softness by squatting a plaid I recklessly left on the couch, I decided to make her her own fleece cushion protection/little plaid easily washable and very warm. It wasn’t even sewn that she was already sleeping all over it, so I guess we can say it is a success !

Here is what it looks like :
plaid chat02

Quick tutorial :

To make it I didn’t do anything complicated, I simply cut a rectangle of 45×85,5cm into plum fleece. Then I hand drew a cat face directly on to black fleece (on the back of the fabric) using fabric chalk, I retraced and cut its eyelids in the black fabric. I used a printed cotton and white flannelette to draw and cut the white of the eye, the ears and the nose. I joined together the eyes, the nose and the ears using a machine satin stitch onto the black shape of the cat head and I finally sew the assembled face using the same satin stitch onto the plum fleece. I then folded the rectangle into twice, the right side of the fabric onto the right side of the fabric and I stitched all around at 1,5cm of the edge leaving just one small hole to be able to turn the square around. Once turned around (and therefore the right side being shown), I flattened the edge line and topstitched all around at 5mm using a wide stitch and making sure the hole previously left opened was closed properly. I finished the plaid by painting a small mouth using glittery pink fabric paint. Voilà ! It is really simple and it took me a bit less than 3hrs to make it all !

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Tutorial – Calendrier de l’Avent / Advent Calendar

Donc chose promise chose dûe voici le tuto gratuit du calendrier de l’avent que j’ai fait cette année.
As promised here is the free tutorial of the advent calendar I have made this year.

avent9


Ce qu’il vous faut :
J’ai utilisé essentiellement des chutes de tissus qui trainaient dans mes placards mais si vous souhaitez suivre les instructions à la lettre, j’ai utilisé…
50x140cm de feutre rouge
40x60cm de tissu polaire ivoire
du fil blanc
de la peinture pour tissu ivoire
1 feuille de papier transfert spéciale imprimante
10x120cm de cotonnade ivoire/blanc
10x120cm de tissu vichy rouge et blanc
10x120cm de lin naturel
du ruban blanc et du ruban rouge
4 petites pinces ardoises
1 tube en métal lourd/du riz
48 bonbons daims
4 feuilles A4 de deux couleurs différentes
des ciseaux
des perles/faux diamants
de la colle

What you need :
I have mainly used leftovers from my cupboards but if you want to follow word for word my explanations here is what you will need…
50x140cm of red felt
40x60cm of ivory fleece
some white thread
some ivory fabric paint
1 transfer sheet for printer
10x120cm of ivory/white light cotton fabric
10x120cm of white and red gingham cotton
10x120cm of natural linen
some white ribbon and some red
4 little chalkboard pegs
1 metal tube or some rice
48 dime chocolate
4 A4 sheets of two different colours
scissors
pearls fake diamonds
some glue

J’ai commencé par faire quelques dessins que j’ai numérisés et colorisés. Je les ai ensuite imprimés sur un feuille A4 de papier transfert pour imprimante. Suite à quoi, j’ai découpé chaque dessin séparément et je les ai ensuite appliqués au fer à repasser sur le morceau de cotonnade blanc/ivoire. J’ai dessinée et peint à la main deux elfes de noël directement sur le tissu mais si cela vous fait peur vous pouvez aisément ne pas les mettre.

I started to draw a few christmas figures that I then scanned and colorized. I then printed them on a A4 transfer printer paper sheet. After what I cut each drawing separately and applied them on the white cotton fabric with an iron. I have drawn and handpainted two elves directly on the fabric, but if it worries you can easily not do them.

avent1

Vous pouvez vous procurer les dessins à imprimer en cliquant sur cette image :
You can get the drawings to print by clicking on this image :
dessinsnoel

J’ai surfilé tous les morceaux de coton blanc avec les dessins. Ensuite j’ai coupé des carrés/rectangles de tissu vichy et de lin plus ou moins au hasard mais de manière à être plus grand que les images. J’ai effilé les bords des morceaux du lin en tirant sur les fils à l’aide d’une épingle et j’ai surfilé les morceaux de tissus vichy. Puis j’ai assemblé les trois pièces (vichy, lin et le dessin en coton) pour toutes les images en surpiquant tout autour du dessin le tissu blanc sur les deux autres épaisseurs de tissus. Arrive donc le moment de préparer les poches où vous glisserez vos petits cadeaux/chocolats/messages. J’ai coupé 24 rectangles de 6x7cm dans le tissu de feutrine.

I overlocked all the pieces of white fabric with drawings. I then cut roughly squares/rectangles of the gingham and linen, I just made sure they were bigger than the drawing pieces. I fringed the edges of the linen using a pin and I overlocked the gingham pieces. In the end I put together the three pieces (gingham, linen and cotton drawing) for every single image by topstitching all around the drawing on the white fabric on top of the two other layers. And now is the time to prepare the pockets where you will put your little presents/chocolates/messages. I cut 24 rectangles of 6x7cm in the red felt fabric.

avent2

Pour le fond j’ai coupé deux grands rectangles, un de 45x65cm dans le tissu de feutrine rouge et un de 40x60cm dans la polaire ivoire. Après avoir épinglé la polaire de façon bien centrée sur le feutre, je l’ai ensuite surpiqué tout autour à environ 1cm du bord.

For the background, I cut two rectangles, one of 45x65cm in the red felted fabric and one of 40x60cm in the ivory fleece fabric. After pining down the fleece on the felt, making sure it was well-centered, I topstitched the fleece all around at about 1cm from the edge.

avent3

C’est alors que j’ai tout positionné sur le fond, dessins et poches pour être sure que tout passerait. J’ai pris une photo, puis retiré les poches rouges et épinglé les images.

At this stage, I postionned both images and pockets on the background to make sure everything would fit. I took a picture, removed the red pockets and pined down the images.

avent4


avent5

J’ai surpiqué chacune des images en suivant les contours du morceau de tissu vichy à la machine (pour les plus patientes un point à la main sera parfait !). J’ai de nouveau positionné les poches rouges et cette fois-ci je les ai épinglées sur le fond.

I topstitched the images on the background by following the edges of the gingham pieces. I used a sewing machine but if you have enough patience you can also sew them by hand. I then placed back the pocket and pinned them down on the background.

avent6

Comme pour les images j’ai surpiqué les bords des poches à 5mm du bord du tissu. J’ai par contre fait courrir deux fils blanc dans mon aiguille pour ces surpiqûres et j’ai élargit la longueur de la couture pour qu’elles soient bien visibles. (attention deux fils d’une autre couleur et un point long feront apparaître d’eventuels défauts de couture).
Suite à quoi j’ai peint à la main chacune des poches avec son numéro. J’ai laissé sêcher 24h.

As for the images, I topstitched the edges of the pockets at 5mm. In this case I used two white bobins running in the needle and widened the stitch I used to make sure the stitches will be more visible. (be careful two threads of a different colour and a long stitch will make any sewing default more appealing).
After what I handpainted the numbers on each of the pocket. I let it dry 24hrs.

avent7

Le jour suivant j’ai fait les attaches, ce calendrier étant destiné à être accroché sur une porte, j’ai coupé dans la feutrine, deux rectangles 60x10cm et un de 34x10cm. J’ai plié les trois rectangles de sorte à ce qu’ils ne fassent plus que 5cm de large et je les ai cousu tout du long. Je les ai ensuite retournés de sorte à faire trois tubes. J’ai fixé les deux plus longs de manière perpendiculaire au bord du haut du calendrier. Tout en haut de l’un des deux tubes de feutrine j’ai cousu de manière perpendiculaire l’extrémité du tube de 34cm de long, j’y ai glissé un tube en métal rempli de riz (j’ai bouché les extrémités avec de la patafix) puis j’ai assemblé l’autre extrémité au second long tube de l’autre côté. -Vous pouvez également mettre uniquement du riz dans le tissu pour faire un poids.-
J’ai rapidement cousu deux petits morceaux de ruban faisant le lien entre les deux tubes de feutre sur lesquels j’ai mis quatre petites épingles à linge ardoise. A la craie j’y ai inscrit l’année.

The following day, I made the attachments, since this calendar was aimed at being hung on a door, I cut three rectangles in the felt, two of them 60x10cm and one 34x10cm. I folded the three of them to make them 5cm wide and I stitched them all the way. I turned the fabric to get three tube. I stitched the two longest ones perpandicularly to the top of the calendar on each side. I sewed the third one perpendicularly on one of the longest branch and then filled it with a metal tube that I previously filled with rice (I made sure the rice would stay in the tube by blue tacking the edges of the metal tube). I finally stitched the two edges of open felt tubes together. -You can also fill the felt tube with rice directly to give weight.-
I quickly sew two pieces of ribbons to connects the two tubes of felt in each side. I attached the four chalkboard pegs on which I wrote down the year.

avent13


avent12

Votre calendrier de l’avent est désormais assemblé et doit tenir aisément sur une porte. C’est le moment de le garnir. Pour ma part j’y ai mis deux daims (un pour moi et un pour callixte) et j’ai rajouté 48 messages, 24 que j’ai rempli pour Callixte et 24 que lui a préparés pour moi. Pour ne pas se tromper de message nous avons chacun une couleur de papier!

Your advent calendar is now put together and should easily stand on a door. It’s time to fill it. I decided to put 2 dime chocolates in each pocket, one for Callixte and one for myself and we also added 48 messages, 24 I wrote aimed at Callixte and 24 that he wrote for me. To not get confused we each have a colour of paper !

Voilà !!

avent10

Y a plus qu’à attendre noël maintenant !
We can only wait for christmas now !
avent11

J’éspère que ce tuto sera utile à certains/certaines d’entre vous, n’hésitez pas à me montrer vos résultats !!
I hope this tutorial will be useful to some of you, don’t hesitate to show me your results !!

P.S. : Je viens de tout écrire d’un jet, faites moi signe s’il y a des fautes…
I have just written everything in one go, let me know if there are some errors…

Ohhh et ce tuto n’est pas à diffuser sans mon accord écrit, merci ! (si vous voulez plus d’infos, envoyez moi un email à perlipo@gmail.com)

Ohh and this tutorial is not to be published without my written agreement, thank you ! (if you want more info, email me at perlipo@gmail.com)

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publicités